Rechercher

Wax Poetics #68 - “Music journalism that digs deeper”

Mis à jour : mars 27



Wax Poetics est un magazine de musique créé à Brooklyn en 2001 qui est rapidement devenu une référence culte pour les artistes, DJs et mélomanes. Wax Poetics propose des histoires de fond pour contextualiser la musique d’aujourd’hui avec celle d’hier et de demain, décortiquer les inspirations et les histoires qui se cachent derrière la musique. La qualité de la rédaction nous permet d’explorer et de découvrir en profondeur l’univers d’artistes parfois méconnus, mais qui ont toujours une histoire fascinante à raconter.


J’ai abordé ce magazine avec un peu d’appréhension, de peur que la musique et les articles soient trop spécialisés ou nichés pour que je puisse vraiment apprécier.


Mais rapidement, j’ai réalisé que même les artistes les plus obscurs mis en vedette suscitaient mon intérêt par la façon dont ils sont présentés dans des véritables histoires qui piquent la curiosité et sont intéressants même pour les néophytes d’un genre. J’ai possiblement passé autant de temps à dériver dans mon Spotify qu’à lire les articles et fait des découvertes musicales vraiment surprenantes d’artistes dont je n’aurais jamais entendu parler autrement.


Le dossier majeur de ce numéro présente le groupe Digable Planets et leur importance dans l’évolution du Hip-Hop au début des années 90s. Le magazine commence d’ailleurs sans trop de préambule avec une section entière qui décompose chaque pièce de leur LP iconique Reachin’ selon ses origines, ses échantillons et ses influences historiques. Une parfaite introduction pour réchauffer son moteur de recherche musical. Côté Hip-Hop, très fan aussi du profil de P.M. Dawn qui replonge dans une histoire rocambolesque de conflit avec KRS-One.

Dans les découvertes un peu plus champ gauche, j’ai absolument dévoré chaque ligne du portrait de Raymond Scott, pionnier très avant son temps de l’échantillonnage avec son mystérieux « Electronium », gigantesque invention futuriste que la postérité essaie encore de comprendre.


Juste assez d’images et des articles juste de la bonne longueur pour le lecteur paresseux que je suis, j’ai ADORÉ Wax Poetics. Meilleur magazine musical de ma collection, et ce n’est pas peu dire. Je serai définitivement au rendez-vous pour les prochains numéros.



-Bruno-Clément Boudreault

@vraiment.books


Wax Poetics Issue 68 – Winter/Spring 2020

142 pages couleurs - Softcover - Format 8" x 10"

Disponible à la Société des Loisirs


Contents

Origins (Reachin’)

The System

Raymond Scott

Susaye Greene

P.M. Dawn

James Mason

Novos Baianos

Cerrone

Rap-A-Lot Records

Digable Planets

Frank White


14 vues0 commentaire